Accueil > ACTUALITE du GD 44 > Après le verdict : Déclaration du Comité de Soutien à Sami Benméziane

Après le verdict : Déclaration du Comité de Soutien à Sami Benméziane

mercredi 11 mars 2009

Le Comité de soutien à Sami Benméziane dénonce la condamnation qui a été prononcée ce mardi 10 mars 2009. Ce qui est arrivé à Sami aurait pu arriver à n’importe quel participant de cette occupation.

Sami est condamné alors que ce 11 juin 2008, ce sont les enseignants et les parents de Loire-Atlantique occupant pacifiquement l’Inspection académique qui ont été agressés par les Forces de l’ordre.

Le 11 juin 2008, nous occupions l’inspection académique pour dénoncer les suppressions de postes et les réformes Darcos. Alors que les enseignants de Loire-Atlantique étaient en lutte depuis plusieurs mois, la seule réponse de l’état a été d’envoyer les forces de l’ordre.

Sami est condamné, et les raisons de notre colère, de notre mobilisation sont aujourd’hui les mêmes : plus de 6000 postes d’enseignants dans le premier degré vont être supprimés à la prochaine rentrée, et les réformes Darcos sont toujours là !

Cette condamnation s’apparente à une volonté du gouvernement d’empêcher toute résistance aux réformes libérales. Le gouvernement doit comprendre que ce n’est pas en condamnant les militants syndicaux que les résistances vont diminuer. La réponse à cette condamnation doit être collective et massive.

Nous appelons à un rassemblement mercredi 11 mars à 18h devant la préfecture, à l’issue de la manifestation appelée par l’intersyndicale Education dans le cadre de la journée nationale de la maternelle à l’université. Nous appelons tous les collègues à se mettre en grève jeudi 19 mars, dans le cadre de la journée de grève interprofessionnelle, pour protester aussi contre cette condamnation. Cette condamnation est un vrai scandale et il faut la dénoncer. Aujourd’hui, c’est l’ensemble des mouvements sociaux que le pouvoir cherche à museler en les criminalisant. Le comité de soutien appelle à la résistance : l’action citoyenne ne doit pas être un délit.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.