Accueil > ACTUALITE du GD 44 > Un point de vue Juif sur l’apartheid israélien

Conférence débat avec Pierre Stambul

Un point de vue Juif sur l’apartheid israélien

à nantes et à Saint-Nazaire

dimanche 7 avril 2013, par gd44

Notre camarade Pierre Stambul parlera de son livre Israël-Palestine du refus d’être complice à l’engagement , éditions Acratie, lundi 22 avril à Nantes et mardi 23 avril à Saint-Nazaire

lundi 22 avril à 20h30 association
B17 - 17 bd Bellamy à Nantes

mardi 23 avril à 20h
maison des syndicats
4, rue Marceau à Saint-Nazaire

Il faut dire les mots justes pour dire ce que l’État d’Israël inflige à des millions de Palestinien-ne-s. Ces mots, ce sont : occupation, colonisation, racisme, apartheid, fragmentation, enfermement, crimes de guerre, crimes contre l’humanité …

La société civile palestinienne a lancé un appel au BDS (boycott, désinvestissement, sanctions) contre l’État d’Israël sur trois revendications : fin de l’occupation et de la colonisation, égalité des droits, droit au retour des réfugiés.

À la base de cette situation coloniale insupportable, il y a l’idéologie sioniste. D’un point de vue juif, c’est une gigantesque manipulation de l’histoire, de la mémoire et des identités juives. C’est une théorie de la séparation qui proclame que Juifs et Non-juifs ne peuvent pas vivre ensemble. Les Juifs étaient les parias de l’Europe considérés comme inassimilables. L’Occident et les sionistes en ont fait des colons européens au Proche-Orient.

Le sionisme essaie de transformer l’antisémitisme et le génocide nazi en moyen de faire taire toute critique des crimes commis contre les Palestiniens. Ne les laissons pas faire !

Pierre Stambul, camarade d’Emancipation, milite à l’Union Juive Française pour la Paix depuis 2002. Il en est le co-président. Il vient de publier Israël-Palestine : Du refus d’être complice à l’engagement , somme de textes considérables sur son itinéraire militant à l’UJFP et sur la Palestine. (596 pages, Éditions Acratie)

« Entre Mer Méditerranée et Jourdain, Palestiniens et Israéliens sont en nombre sensiblement égal. Mais les Israéliens possèdent tout : les richesses, la terre, l’eau, les droits politiques. La Palestine est volontairement étranglée et la société est détruite. (...) Il faut dire les mots pour décrire ce qui est à l’oeuvre : occupation, colonisation, apartheid, crime de guerre et crimes contre l’humanité, racisme. (…) L’idéologie sioniste est au coeur de ce processus. (…) Le sionisme est au départ une idéologie de la séparation proclamant que Juif et Non-juifs ne peuvent pas vivre ensemble. (…) Il n’y aura pas de paix si on ne la fonde pas sur l’égalité des droits dans tous les domaines... » (Extraits de la 4ème de couverture)

En quoi peut-on parler d’apartheid à propos de la politique de l’État d’Israël ? Comment l’État d’Israël s’est-il assuré l’impunité et le soutien inconditionnel des états occidentaux ? Comment la société palestinienne dispersée dans tout le Proche-Orient résiste-t-elle ? Par quelles actions la soutenir ?

Engagé à l’Union Juive Française pour la Paix, Pierre Stambul a pris de longue date position sur ces questions. C’est son regard qu’il nous propose. Du refus d’être complice de l’État d’Israël à l’engagement pour la paix

A Saint-Nazaire, Mardi 23 avril 20h. Maison des Syndicats

**********************
Contact : Comité Solidarité Palestine de la région nazairienne
comite-solidarite.palestine[arobase]laposte [point]net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.