Accueil > ACTUALITE du GD 44 > Pour une véritable formation continue

« Contre-animation » pédagogique

Pour une véritable formation continue

Mercredi 9 mai 2012, de 9h à 12h

mardi 1er mai 2012, par gd44

« Contre-animation » pédagogique
Pour une véritable formation continue Mercredi 9 mai, de 9h à 12h

IUFM Launay Violette – NANTES – Salle 1

JOURNEE OUVERTE A TOUS (enseignants, stagiaires, étudiants, ...)

Partant du constat que :
- nombre d’animations pédagogiques officielles ne sont là que pour accompagner les réformes actuelles de l’Education Nationale ;

- la parole des enseignants eux-mêmes n’y est pas entendue ;
- ces « animations » sont très fréquemment subies et non profitables au niveau professionnel
Des enseignants décident de prendre en main leur propre formation sur des problèmatiques professionnelles essentielles à leurs pratiques et à leurs valeurs.
Ouvertes à tous, basées sur les échanges entre participants, elles s’organisent autour des principes de confiance et de co-formation.

Interventions à plusieurs voix : un enseignant rééducateur, une représentante de parents d’élèves, de jeunes lycéens, un représentant de pôle emploi.
Ateliers d’échanges et d’actions autour de plusieurs axes : recréer du collectif. repenser notre éthique professionnelle.

Cette 4ème contre-animation pédagogique vient clôturer le cycle de contre animations de cette année. A l’année prochaine !!

organisé par « Résistance pédagogique 44 » en lien avec l’Institut Départemental de l’Ecole Moderne – Pédagogie Freinet

La souffrance au travail,
la résistance aux réformes actuelles
Pourquoi, comment résister et agir face aux pressions institutionnelles ?
Transformer les souffrances actuelles du monde enseignant en actions de résistance collective.

Inscriptions : resistance.pedagogique.44 AAA gmail P com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.