Accueil > BIOMETRIE > Un mineur convoqué pour prise d’ADN

Fichage des Mineurs

Un mineur convoqué pour prise d’ADN

mercredi 18 novembre 2009, par gd44

Un mineur a fait une bêtise de môme

un après- midi, devant la grille d’un collège de Savenay, une petite ville de Loire-Atlantique, à une heure où il n’y avait pas de sortie d’élèves (14 h 30), il a fait éclater quelques pétards, achetés à la grande surface voisine, histoire de s’amuser. C’était le 21 septembre 2009.

Il a été vu, arrêté, emmené dans le fourgon de la gendarmerie et gardé 3 heures durant lesquelles :
- il est interrogé, reconnait sa faute,

- doit vider ses poches, le contenu « soigneusement » mis sous enveloppe.

- il est ensuite emmené près des cellules de garde à vue, un gendarme lui demande alors de se déshabiller,

- on lui prend ses empreintes, on le photographie de face, de profil...

Son père arrive, un rappel à la loi est fait. Ils partent.

Quelques temps après la gendarmerie de Savenay convoque ce garçon pour... un test ADN.
Son père, devant l’absurdité de la situation, décide d’attendre.
Il semblerait qu’une enquête soit en cours , le jeune homme étant sous le coup de l’article 222-13 : violences 11° Dans les établissements d’enseignement ou d’éducation ou dans les locaux de l’administration, ainsi que, lors des entrées ou sorties des élèves ou du public ou dans un temps très voisin de celles-ci, aux abords de ces établissements ou locaux ;

Le 13 novembre dernier, la police apportait au domicile du père , qui a depuis contacté un avocat de la Ligue des droits de l’Homme, une convocation au commissariat pour le samedi 21 novembre à 16h.

Des actions de soutien sont en cours...


Voir en ligne : Sur le site du codelib

Messages

  • lors d’une interpellation, sur tours, pour des faits mineurs ;mon fils de presque 16 ans s’est vu prélever son ADN .Lorsque je suis allée le récupérer au commissariat personne ne m’a averti de ce fait ... c’est seulement dix jours plus tard que mon enfant m’a dévoilé cette impossible nouvelle .Je suis totalement opposée à ce type de pratique ,son père également .
    j’attends pour le moment de savoir à quel parquet le dossier de mon fils sera transféré. J’ai préparé une lettre pour demander au procureur de la république de protéger mon fils de cette infamie potentiellement discriminatoire et dangereuse .Je vous tiendrai au courant de la suite des évènements .

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.